Grandes animations et sites culturels

 

 

 

Les férias de DAX

Chaque année se déroulent les célèbres fêtes de Dax. Du 11 au 16 août, Dax s'illumine pendant six jours et six nuits. Le matin les lève-tôt ont le plaisir d'assister au grand défilé et aux courses de vache. Les groupes folkloriques venus du monde entier inondent les rues de leurs couleurs et de leurs rythmes. Les rues sont animées par les bandas, ces groupes de musiciens qui font vivre les bars et les bodegas en attendant de boire un petit verre. Pendant ces fêtes le soir à 17h, les aficionados du Sud-Ouest (les passionnés de corridas) assistent aux corridas pour passer un après-midi agréable dans les arènes de Dax.

Le Festival Toros y Salsa marque la fin de la féria, le week-end du 8 au 10 septembre. Dans le parc Théodore Denis sont organisés de nombreuses activités : danses au rythme de la musique latino-américaine, corridas, concerts gratuits de Salsa.

« Les Landes : 370 000 habitants, 331 communes et plus de 100 arènes, de toutes tailles, bien sûr, comme les gobelets ! L'esprit feria dans les Landes, c'est un peu une scène du Cid : partir tout seul aux arènes et se retrouver à une trentaine de copains sans s'être surtout donné rendez-vous ; encercler une buvette, refaire le monde, trinquer à Paquirri ou à Rachou. Puis, vers 5 heures du mat, c'est devenir rimbaldien, se rouler dans le frais cresson bleu de sa voisine car le "festayre" landais se trompe souvent de querencia quand il veut rentrer chez lui rêvassant à la belle haut-landaise au parfum de sève de pin mêlé de fragrance océane qu'il a côtoyée sur un tendido et qu'il cherchera patiemment le lendemain près d'une banda ou à l'ombre d'un coche de cuadrilla. L'esprit feria, c'est se tutoyer d'emblée, se serrer franchement la main, c'est le Montois qui embrasse la Dacquoise, le fumet du magret qui fait honte à la merguez et, vers les dernières heures de la feria, c'est l'armagnac qui pleure dans son ballon ».

La  foire à Ousse-Suzan
 

600 forains et 20 000 visiteurs se retrouvent chaque année à Suzan pour la St Michel, le 29 Septembre. Ils viennent de toute la France, de Haute Savoie, de Somme, des Vosges et de Bretagne. On y vend de tout : des habits, de la nourriture, des couteaux, des disques, des bâtons de marche, mais aussi des produits typiques de la région et des alentours.

Marquèze

Le site de Marquèze réunit les éléments les plus caractéristiques de la société agro-pastorale de la Grande Lande : mode de vie et organisation de l'espace pour les cultures et l'élevage. Le quartier est constitué de maisons et de dépendances posées au centre d'une vaste pelouse ombragée de chênes centenaires : l'airial. Là étaient regroupées trente à quarante personnes et une famille de meuniers tirant leur subsistance de la culture du seigle et du millet, des fruits du verger et du miel des ruchers, de l'élevage, de la volaille et des brebis, ainsi que de l'exploitation de la forêt. De grandes fêtes sont organisées à certaines périodes de l'année ; vous pourrez y découvrir notamment de nombreuses activités. Un petit train est à votre disposition pour vous balader dans ce site.

Le courant d'Huchet

Découvrez la faune et la flore. Laissez-vous guider au fil de l'eau à travers une végétation constamment renouvelée au cours des saisons : osmondes, iris, hibiscus, cyprès, chauves, nénuphars,... se laissent découvrir au détour de chaque méandre. Après 1960, le tourisme prend de l'essor et la batellerie se modifie. Gemmeurs, étudiants, jeunes en manque d'emploi prennent le relais des pêcheurs, qui deviennent rares. Classé site protégé en 1932, le courant d'Huchet devient une réserve naturelle en 1982. La rivière se charge d'histoire et de passion et n'attend que votre présence pour se laisser découvrir et apprécier.